Quatre cent vingt six jours.
Soixantes semaines.
Quatorze mois.

Voilà maintenant 14 mois qu'une petite gnôminette a débarqué dans nos vies. Que le temps est passé vite depuis !
Si il y a un adage populaire qui ne ment pas, c'est bien celui-là : le temps passe vite, trop vite.

J'en ai vu défiler des couches, des biberons, des petits pots, des litres de bave, des larmes, des éclats de rire aussi, et des premières fois surtout. Impossible de vous résumer tous ces longs mois de silence en quelques lignes. La vie de maman (active de surcroît) est tellement intense qu'il n'est tout simplement pas possible de me souvenir de tout.

Je n'avais plus écrit depuis Août. Ca correspond à peu près à ma reprise du boulot à temps plein : c'est vous dire à quel point la vie est une course depuis. L'organisation est parfois défaillante, la maison un joyeux capharnaüm, mais on s'en sort, et on apprécie. Ces premiers pas, ces premiers mots, toutes ces premières fois magiques qu'on ne vit qu'en étant parents.

Les débuts ont été difficiles, éprouvants. Il a fallu se réinventer, retrouver chacun une place et ce n'est vraiment pas évident, mais une fois qu'on est installés et qu'on a trouvé son rythme de croisière, alors oui c'est le bonheur d'avoir un enfant !

Je repasserai peut-être par ici de temps en temps, quand, à la faveur d'une soirée calme, j'aurais quelques minutes pour vous raconter combien aller rendormir sa progéniture à 4h du mat après un vilain cauchemard, et enchaîner sur une journée de boulot après ça, c'est l'éclate ;-)

En attendant je vous souhaite une bonne nuit, paisiiiible, câââlme, tranquiiiile.